#2 Mon kaki ne donne pas de fruit !

Pour ce 2nd numéro du Podcast Les pouces verts, on parle de kaki ! Enfin,  plus exactement d’un arbre à kaki (le plaqueminier) qui ne donne pas de fruit !

C’est une question de Marcelle, une Francilienne qui, comme moi, adore ce fruit d’hiver.

Depuis 6 ans, mon kaki a bien grandi. Il a donné des fruits pendant deux ans. Comme il prenait de l’ampleur, je l’ai taillé d’une cinquantaine de centimètres chaque année et, à partir de là, il n’a plus donné de fruits alors qu’il continue  de faire de belles feuilles ! Marcelle

 

On a retrouvé le kaki !

Le kaki est un fruit de saison (hiver). Depuis quelques années, c’est un fruit qui connaît un regain d’intérêt je trouve après une période d’oubli ou de méconnaissance à mon avis injustifiées. Pourtant, c’est tellement bon un kaki ! Mais c’est vrai aussi que les anciennes variétés étaient des fruits qui devaient être consommés très mûrs (blets) pour éviter cette désagréable sensation de dessèchement de la bouche.

Toujours est-il qu’on en trouve beaucoup en ce moment (de novembre jusqu’à fin janvier) sur les étals. En fait, c’est surtout le kaki Persimon qu’on achète. Un kaki pomme que l’on mange comme son nom l’indique, comme une pomme. On l’épluche donc et sa chair est douce, légèrement parfumée, sucrée et craquante.

Mais ce n’est pas le meilleur kaki de mon point de vue ! Le meilleur, si vous devez en planter un et un seul, c’est le kaki Fuyu ! Celui qui se mange à la petite cuillère comme une compote, une fois qu’il a pris le froid et qu’il est blet.

Fruit du plaqueminier !

A l’origine, le kaki, ce n’est pas le nom de l’arbre. L’arbre, lui, c’est le plaqueminier. D’ailleurs, le fruit s’appelle aussi la figue-kake. C’est un bel arbre de la famille des ébènes, au bois très dur et à l’écorce sombre qui a été introduit en France au XIXe siècle.

C’est un arbre très décoratif aussi, surtout à l’automne quand ses feuilles deviennent toutes rouges mais aussi pendant l’hiver, quand il ne lui reste plus que ses fruits suspendus aux branches !

L’autre avantage du plaqueminier, pour ceux qui veulent en planter un, c’est que qu’il est assez insensible aux maladies, donc plutôt facile à cultiver.

Dans la suite de ce podcast, je vous parle :

  • des exigences du plaqueminier (sol et climat) et des régions adaptées à sa culture
  • de la taille de cet arbre, la raison pour laquelle à mon avis le kaki ne donne plus de fruits chez Marcelle !

Si vous avez aimé cette émission, aidez-moi à la faire connaître autour de vous.

N’oubliez pas aussi de vous y abonner sur l’une des différentes plateformes sur lesquelles elle est diffusée !

Vous pouvez aussi me contacter pour me proposer des sujets à traiter !

Mis à jour le Déc 5, 2019 @ 10 h 05 min

Tags

Bruno Nunez

Jardinier près de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les plantes et le jardin à travers des conseils de jardinage, des astuces, des expériences, des portraits...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, avec une bonne dose de bon sens !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer